Revenir au formulaire

Contributions sur le texte « Plus que jamais, l’avenir en commun ! »

Réponses 1 — 20 sur 246


18 juin 2020 21:50
Titre
Plus de présence dans les manifestations
Contribution
Par rapport aux années précédentes on voit moins de banderoles, drapeaux et des bâches de la LFI durant les manif en IdF. Insister sur les thèmes de la solidarité et de la défense des plus démunis.

18 juin 2020 22:33
Titre
un terre pour tous
Contribution
Droit à la terre Esprit du texte : chaque citoyen à un droit à la terre pour son auto subsistance et en responsabilité à transmettre aux génération futur comme un bien commun. Mise en application : l'assemblée communale à pour responsabilité de garantir un droit à la terre minimum et équivalant à chacun de ses citoyens. Ce droit peut être remplacé par un fermage alloué à la personne ne voulant pas assumer cette responsabilité. pour faire simple : chacun peut utiliser une terre agricole pour son loisir ou son auto subsistance. Une personne peut céder ce droit à une autre contre un fermage. C'est la commune qui décide de la répartition des terres et des fermages en assemblée citoyenne tirée au sort et à fréquence régulière (mensuellement me semble bien).

19 juin 2020 00:18
Titre
Déduction d'impôt résidence principale (loyer ou emprunt en cours)
Contribution
J'y pense depuis longtemps et il ne me semble pas avoir vu ça quelque part. Une personne qui paie un loyer ou une mensualité de prêt pour sa résidence principale (bien entendu, il n'est pas question que ça s'applique à une résidence secondaire) a un pouvoir d'achat très nettement réduit par rapport à une personne qui perçoit un salaire égal mais qui est déjà propriétaire de son logement. Je pense qu'il serait judicieux et juste que ces personnes puissent bénéficier d'une "niche fiscale" et/ou d'un crédit d'impôt ou de toute forme à étudier d'un abaissement de ses impôts sur le revenu.

19 juin 2020 06:48
Titre
Repenser la rue (crise environnementale, sociale et sanitaire)
Contribution
LA RUE COMME UN ESPACE AMÉNAGÉ POUR SES USAGERS, HABITANTS, TRAVAILLEURS OU PASSANTS INVITANT À L'EXPRESSION  ET À L'APPROPRIATION. Faire de la rue un espace de bien être : écologique, sanitaire, social et culturel. 1-Multi fonctions des éléments : - tout élément doit avoir une fonction "positive" (ex: une barrière peut être un support pour graffiti / une assise / un bac de plantation/ bac de compost collectif) - le plus possible les éléments doivent être Écologique/ Appropriable / Culturel 2-Utilisation de matériaux écologiques/ recyclage/ ou industrialisation (et gestion des déchets): - alternative au goudron ? - avoir un mobilier modulable et adaptable, qui se déplace/se répare/ s'entretient facilement. - réfléchir à une gestion des déchets dans la rue 3- Albedo (température) et gestion de la météo et enjeux sanitaire(neige, pluie, chaleur, pandémie, ..): - stratégie pour réduire les îlots de chaleur (en lien avec l'albedo du sol) - Trouver un parement de sol/trottoir permettant un meilleur écoulement de l'eau - élargir les trottoirs pour permettre des éloignement physique et une plus grand circulaire et appropriation dans la rue 4- Lieu d'expression (social /culturel) : - tout objet/mobilier urbain peut être utilisé comme moyen de communication et d'expression. - espaces d'échanges : boîte à livre, compost commun, bac de légume,... 5- Repenser la rue avec une nouvelle vision de la circulation / espace d'arrêt : - avoir comme objectif final de faire disparaitre la voiture individuelle. S'installer dans une transition réaliste. - voie pour les transports en commun / voie de coivoturage   (+ de 3 personnes par auto) - voie de vélos / déplacement sportif - espace piéton important - gestion des stationnements en plusieurs phases ( qui pourrait se faire de manière périodique soit à court/moyen terme (quelques jours semaines/mois) soit à long terme(2 ans 5 ans 10 ans)  soit les deux en parallèle (je sais c'est pas clair ahah). : -une période où il y a autant de stationnement qu'aujourd'hui / puis réduire progressivement selon les besoins jusqu'au minimum. Dans cet objectif les stationnements doivent avoir une utilité/être adaptable lorsqu'il n'y a pas de voiture sur le stationnement ( quelques heures /  quelques jours / mois / définitivement) : Cours termes : espace de rencontre Moyen terme : terrasse (de café/ d'habitant de quartier) Long termes : stationnement de vélos / espace de plantation - avoir des espaces utilisables en cas de pandémie/ confinement pour les habitants des logements et les travailleurs des commerces. Il s'agit évidemment d'une réflexion préliminaire qui ne tient aucun compte des contraintes de la vie réelle (règlement d'urbanisme, financement,...). Ceux sont des idées de bases que je vais développer dans un concours d'idée interuniversitaire (design, urbanisme, architecture) au Québec. Benjamin Gutzeit.

19 juin 2020 14:16
Titre
Des mesures simples pour rendre plus verte et plus solidaire la vie en ville.
Contribution
Là où elle est présente politiquement la France Insoumise peut être force de proposition pour les municipalités. L'idée est de faciliter les initiatives citoyennes qui vont dans le sens d'une ville plus verte et plus solidaire. Il est envisageable de prévoir dans l'aménagement urbain des jardinières et des accès à l'eau afin de favoriser les plantations en milieu urbain. De la même façon les municipalités devraient vendre à prix coûtant voir distribuer aux plus démunis des plantes grimpantes. Celles ci permettent de rafraîchir la ville, de lutter contre la polution et favorise la biodiversité sans empiéter sur les espaces au sol. Les initiatives de type panier solidaires pourraient aussi être pérenisees, en aménageant l'espace, par les municipalités sans bien sûr prendre le pas sur les aides sociales. Les mobiliers anti sdf ou qui sont conçus pour limiter les pauses et les échanges dans l'espace urbain devraient être interdits dans les PLU. La publicité concernant les secteurs polluants ou les entreprises qui pratiquent l'évasion fiscale doit être limitée à son minimum.

19 juin 2020 15:18
Titre
La France Insoumise ne doit pas se perdre en devenant un mouvement d'élu-e-s et d'intellectuell-e-s.
Contribution
Bonjour, Notre mouvement ne doit pas se perdre dans ses ambitions. Il me semble nécessaire qu'une majorité de Français-e puisse se reconnaître en s'appropriant les valeurs de notre programme l'avenir en commun et y contribuer. Tout ce qui est écrit dans ce programme "qui ne demande qu'à s'améliorer" se traduit en espérance au quotidien dans une grande majorité des esprits et en particulier dans l'esprit des plus démunies. A ce titre il me semblerait heureux d'envisager un nouvel espace au sein de la France Insoumise. Un espace citoyen dans lequel il y aurait des gens qui ne sont dans aucun collectif politique, associatif ou syndical. Des gens que nous pourrions mettre à contribution pour une réflexion globale "de l’intérêt général humain" pour demain, un peu comme ce qui se passera dans la composition de la constituante pour la 6ème république ou il n'y aura pas que des insoumis. A partir de cette idée, avec cette nouvelle entité, il me semble qu'il serait judicieux de mettre en place des portes paroles pour chaque espace, qui viendrait compléter les orateurs de l'espace politique afin que le plus grand nombre y trouve écho. Ceci n'est qu'une contribution et je pense que d'autres espaces spécifiques pourraient voir le jour , un espace écologique et environnemental par exemple etc, etc, etc..... Amicalement.

19 juin 2020 17:06
Titre
Une baisse de TVA spécifique
Contribution
Je propose de baisser ou supprimer la TVA sur les produits végétaliens. Les impôts des végétaliens contribuent à subventionner la filière élevage alors qu'ils désapprouvent cette pratique et n'y ont pas recours pour leur alimentation et leur habillement. Ça serait une compensation. De plus cela inciterait la population à consommer plus de produits végétaux

19 juin 2020 18:31
Titre
Plus que jamais, l'avenir en commun
Contribution
J'adhère au positionnement du mouvement.

19 juin 2020 18:34
Titre
Structuration du mouvement de la France insoumise
Contribution
Bonjour, Ne serait-il pas temps de structurer notre mouvement en offrant à ses membres un véritable impact politique ? Nous aurions pu remporter des grandes villes aux municipales si vous aviez laissé les militants choisir leur propre campagne et leurs propres candidats. Ils sont lassés et nombreux d'entres eux se sont désinscrits de la plateforme en raison du manque de démocratie de la France insoumise. Depuis 2016 nous vous le répétons : ne devenez pas un parti politique mais offrez, au minimum, un véritable pouvoir de décision aux militants. Bien à vous, Marie.

19 juin 2020 18:49
Titre
Positionnement et stratégie
Contribution
Concernant l'évolution de la FI depuis les élections présidentielles, plusieurs choses me questionnent. Alors que la campagne des présidentielles avait créé un réel espoir dans la population, toutes couches sociales confondues, depuis c'est le délitement. Les élections européennes et les résultats décevants ne peuvent s'expliquer uniquement par le contexte, les perquisitions ou la spécificité de cette élection elle-même. La campagne que nous avons menée était en quelque sorte le négatif de celle de 2017. La campagne présidentielle était porté par des idées sur la transformation de société, l'émancipation des citoyens, des projets enthousiasmants au niveau écologique, social, économique etc. Le nom même du programme contenant le mot "avenir" est chargé d'une énergie positive. La cohérence était admirable et admirée même par nos adversaires. Et du coup redoutée. Pour les élections européennes nous avons fait une campagne chargée de ressentiment, d'affects négatifs. "Dites non à Macron" est un slogan "contre" alors que ce dont nous aurons toujours besoin pour convaincre est un projet "pour". Positif. Pour donner de l'énergie aux gens pour nous suivre il faut réveiller chez eux ce positivisme car l'espoir fait bouger bien mieux que le "contre". La colère est déjà là chez les gens. Il s'agit de l’entraîner dans la construction de la société nouvelle de l'avenir en commun. Ainsi lui donner encore plus de puissance.

19 juin 2020 19:10
Titre
L'impératif retour de l'état dans l'économie
Contribution
Il faut relocaliser et nationaliser toutes les entreprises en lien avec le secteur de la santé publique afin de contrôler l'ensemble de la chaîne de production pour contrôler les coûts et planifier la production. L'augmentation des coûts de production des différents produits de santé seront compensés par la suppression des pubs et l'absence de dividendes à verser

19 juin 2020 19:14
Titre
Ne laissons pas passer notre chance !
Contribution
Cette crise sanitaire est une occasion de remettre les choses à plat et de refonder notre société. Mais nous sommes en train de rater le coche car nous continuons à encenser tous, et je dis bien TOUS, nos politicards qui ne voient qu'une chose, leur renommée (et leur pognon bien sûr). Nous avons vu que nos services de soins sont inadaptés et sous dimensionnés, nous avons vu que les fabricants de watures sont incapables de prévoir la moindre crise, nous voyons que les avionneurs n'ont pas prévu qu'un jour, peut-être, il pouvait arriver que l'entreprise ait besoin de fonds de roulement ! Et que faisons-nous ? Nous donnons du pognon à Renault, qui, le lendemain annonce des licenciements, nous renflouons les caisses de Air France qui le surlendemain prévoit des mises à la porte et ainsi de suite. Il aurait fallu, dans un monde pas trop con, nationaliser toutes ces entreprises gérées par des incapables, faire fi de l'actionnariat, dont un état n'a que faire et surtout faire des réserves qui puissent servir à rénover le milieu hospitalier ! Le gouvernement qui, je le rappelle, n'est pas élu démocratiquement mais nommé grâce à je ne sais quel service (peut-être inavouable) est la vache à lait des actionnaires et des banques ! Alors la seule solution est la création d'une nouvelle constitution comportant un volet sur la limitation de la population, un volet sur la "sécurité sociale", et surtout un volet sur le mode de gestion de l'état depuis l'élection des représentants du peuple jusqu'à leur retraite, la séparation des pouvoirs, qui a bien été mise à mal sous la cinquième république. C'est certainement notre dernière chance, ne la laissons pas passer !

19 juin 2020 19:22
Titre
BRAVO
Contribution
BRAVO BRAVO pour les auditions. et merci

19 juin 2020 19:28
Titre
Violences policières et abus de pouvoir
Contribution
Marteler sans relâche à quel point nous dérivons vers un état totalitaire dû à l'abus de pouvoir de Macron et de sa clique avec l'appui inconditionnel de sa police ultraviolente et raciste. Dénoncer avec force ses turpitudes et son incompétence crasse, son aliénation aux oligarques et les conséquences désastreuses pour 90% des Français, démontrer avec force détails le pognon de dingue dilapidé pour une poignée de milliardaires alors que la majorité d'entre nous est de plus en plus précaire et maltraitée par ce gouvernement d'incapables, prêts à toutes les compromissions pour satisfaire les désidératas de ceux qui ont orchestré leur victoire et qui manipulent déjà l'opinion en vue de la prochaine présidentielle avec la complicité écoeurante habituelle des médias mainstream.

19 juin 2020 20:06
Titre
Non à la vaccination obligatoire
Contribution
Bonjour, J’ai fait toute la campagne de l’avenir en commun en 2017. Je ne referai pas la prochaine, car J L Mélenchon attend avec impatience le vaccin et je ne peux pas être d’accord. Je me suis inscrite à l’action collective juridique: pour le droit de soigner et d’être soigné. Et j’estime que c’est moi qui décide de la manière dont je m’occupe de ma santé, en ayant un mode de vie sain et en choisissant les thérapeutes en qui j’ai confiance. Car il existe plusieurs médecines et le vaccin n’est pas la solution miracle. Miracle oui, pour les labos qui vont encore s’enrichir à nos dépens, mais pas pour la santé des gens. Les virus sont là depuis bien plus longtemps que nous et nous survivront. Une partie de notre matériel génétique inclut de l’ADN de virus. Et ça serait notre ennemi? Nous avons un système immunitaire qui assure l’équilibre en permanence entre nos besoins et celui de notre microbiote.. Si l’on regarde la gestion catastrophique de la crise, on peut se demander de quoi sont vraiment morts les personnes âgées dans les EPHAD, ainsi que les personnes qui sont arrivées trop tard en service de réanimation alors qu’elles auraient pu être soignées avant. De même tous ces médecins qui sont morts par manque de matériel, etc... Mais après ce virus, il y en aura un autre ou il aura muté comme le virus de la grippe qui mute chaque année. On devrait donc se faire vacciner tous les ans? Et puis il y a toutes les autres maladies pour lesquelles on cherche des vaccins, alors qu’il y a des solutions thérapeutiques. Il y a tellement de substances nocives dans les vaccins, notamment de l’aluminium qui entraine des pathologies neurologiques en nombre. Je sais de quoi je parle puisque c’était mon domaine de compétence: kinésithérapeute en service de neurologie. Même si le vaccin était une solution à court terme, ce qui reste à montrer, il faut se renseigner sur les pathologies qui découlent de ce système sur le long terme. Je pense qu ‘il est nécessaire de s'informer avant de marteler sans cesse ce discours sur les vaccins. A moins que cela ne soit une stratégie par rapport au système macronien. En tous les cas: NON A LA VACCINATION OBLIGATOIRE, qui est une atteinte de plus à notre liberté. Nous avons déjà l’application stop covid, dont on vient de démontrer qu’elle ne protège absolument pas l’anonymat. Jusqu’où va t’ on aller ? Cdlt Anne Marie Georget

19 juin 2020 20:10
Titre
Une sécurité sociale à 100%
Contribution
Supprimer les mutuelles et en revenir à une couverture à 100% de la sécurité sociale Obliger les cantines des Mairies à commander d'abord localement pour supprimer les intermédiaires et en revenir a une nourriture plus saine tout en retribuant mieux nos agriculteurs

19 juin 2020 20:28
Titre
Je contribue sur le Texte "Plus que jamais, l'avenir en commun"!.
Contribution
Je contribue sur le texte car je trouve qu'il faut que nous argumentons un peu plus le texte plus que jamais, l'avenir en commun

19 juin 2020 20:31
Titre
Appel d'offre EDF enchère inversee
Contribution
Depuis plusieurs années maintenant nous assistons à des d'évaluations sociales pour les prestataires du nucléaires. Je sait que ce n'est pas une priorité le nucléaire au vu des enjeux climatiques. Il faut transformé le parc nucléaire vers des énergies plus vertueuses par exemple en utilisant nos côtes françaises. En entendant, le salaires d'un salariés prestataire s'amenuise au fil des appel d'offres qui ont lieu tout les cinq ans. Ce n'est pas normal d'autant plus qu'il nous faut des salariés expérimentés dans le domaine de la maintenance. Si EDF veut garder des compétences sur, il faut premièrement établir un statut proche de celle de nos collègues EDF puisqu'elle externalise au possible les métiers qu'avait auparavant les statuaires EDF. Le coût est probablement moins élevé avec le prestataire. Il faut mettre en évidence un statut energeticien qui protège ces nomades du nucléaires tout en privilégiant des emploies locaux par des formations qualifiantes afin de stopper les déplacements de salariés au gres des arrêt de tranches sur les 19 sites existantes bientôt 18.

19 juin 2020 20:44
Titre
La qualité pour tous et tout
Contribution
L’idéologie de la qualité est une révolution culturelle traduite en régulation économique destinée au bien commun avec l’absence de pauvres, la protection de l’environnement et des riches éventuellement encore plus riches mais inutilement et soumis a l’intérêt général

19 juin 2020 20:44
Titre
Réinstaurer un impôt sur la fortune
Contribution
Suite à cette crise sanitaire sans précédent il s agit de'faire contribuer les'plus riches en remettant un impôt progressif sur'la fortune qui tàxerait peu les moyennes fortunes entre 1,3millions d euros et 3 millions mais'qui serait beaucoup plus important pour les très grosses fortunes. Les millionnaires et les milliardaires devraient être mis beaucoup plus à contribution Imaginons BERNARD ARNAULT AVEC SON PATRIMOINE DE 50 MILLIARDS D EUROS POUR LE FAIRE CONTRIBUER À HAUTEUR DE PLUSIEURS CENTAINES DE MILLIONS D EUROS IL'EST TEMPS DE METTRE EN PLACE LE,PROGRAMME NOVATEUR ET SOLIDAIRE ET PARTAGEUR DE NOTRE PRÉSIDENT JEAN LUC MELENCHON QUE JE CONTINUE À SOUTENIR TANT QUE NOTRE PAYS GÉNÉRERA AUTANT D 'INÉGALITÉS.